Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

*** Such a lonely day ***

*** Such a lonely day ***

J'aimerais vous dire que l'on guérit de la mort
J'aimerais vous dire qu'aujourd'hui j'ai oublié son cercueil 
J'aimerais pouvoir vous dire que tous les jours, ma vie est une fête 
Mais je n'aime pas beaucoup le mensonge et encore moins les faux semblants 
Alors je vais juste vous dire que chaque jour qui passe me rend plus forte, me rend un petit plus fière de moi
Tous les jours, je souris en pensant à lui, à son sourire, à son rire de déglingos,  à son sourcil qui se soulève en écoutant une de mes conneries, à sa voix, à ses bras tout autour de moi, à sa goutte d'eau célèbre dans le monde entier, 
Tous les jours, je sais, tu es là.. pas loin, même si parfois j'ai bien du mal à accepter que ça, là, c'est toi.. dans cette chanson, dans ce souffle, dans ma tête :) 
Aujourd'hui, je pense comme toujours, à toutes ces personnes présentes à mes côtés le jour J, qui ont tout quitté à l'instant même, qui m'ont pris la main durant des heures, qui m'ont accompagné partout et qui m'ont écouté parfois juste pleurer... Merci... aussi à ceux qui sont encore là, dans l'ombre jamais loin, juste avec moi... une autre famille
Il a ce gout de toi dans ma vie... ce film que je regarde en pensant à toi, ce concert que je hurle avec toi dans mes tripes, cette plage que je foule avec toi,... 
Il y a toujours le manque, toujours, et encore parfois cette sensation d'étouffer, cette sensation d'inachevé... 
Il y aussi la frustration, l'idée encore inconcevable pour moi que tu ne puisses pas la voir grandir, je sais que tu es parfois cette main qui l’empêche de chuter, comme tu as souvent été l'épaule d'un petit frère pour sa grande sœur
Cette date, gravée à jamais... et sans doute, bientôt encrée à jamais
Ton rire me manque.. si tu savais... je crois que c'est ce qui me manque le plus ! alors parfois, je ferme les yeux et je me drogue à ça, à ta voix, à Marilou. 
Et puis, tous les jours, je pleure au fond de moi, de rage, de colère, de manque parce que te pleurer, c'est ne pas t'oublier et te faire vivre encore, juste quelques secondes.

Je pleure parce que pleurer c'est mourir un peu moins,
Je pleure parce que tu me manques infiniment,
Tous les jours un peu plus, tous les jours un peu moins, 
Je t'aime vers l'infini et au-delà
A toi, mon précieux...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article