Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Giverny et la maison de Monnet

Samedi dernier, nous avons pris la route avec pour destination Giverny, sur les traces de Monnet.

Depuis le temps que j'entends parler de cet endroit, je voulais absolument le voir de mes yeux et avant que l'hiver ne nous encercle pour profiter des fameux jardins et surtout de l'étang.

 

Giverny est une commune, située dans le département de l'Eure et la région Haute-Normandie.

La commune est située à 5 km environ à l'est deVernon au confluent de la Seine et de l'Epte. Elle se trouve aux portes du Vexin Normand.

En 1883, Claude Monnet s'installe dans le village, dans une maison qu'il loue puis achète. Il en réaménage le jardin et fait creuser, sur un bras de l'Epte, le bassin au bord duquel il peignit ces célèbres 'Nymphéas'. Mort le 5 décembre 1926, il est enterré dans le cimetière qui jouxte l'église.
Les jardins ont reçu le label "jardin remarquable".

La propriété fait l'objet d'une inscription à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques depuis le 6 avril 1976.

Le musée des impressionismes fait aussi parti des lieux à visiter.

 

Dès notre entrée dans le village, nous trouvons le parking où il est déjà difficile de trouver une place.

Il y a pas mal de monde dans les rues mais je ne m'attendais pas à une telle file d'attente devant les jardins et la maison de Monnet.

Comme je m'étais bien renseignée avant ICI, je savais qu'il était possible d'acheter un billet jumelé et coupe-file avec le Musée des Impressionismes pour 12€.

Donc pendant que je prenais la suite dans la file d'attente pour la maison et les jardins, mon amoureux filait au musée pour acheter ce précieux sésame...

Armés du ticket, direction l'entrée coupe-file qui est bien en amont de l'entrée standard et se fait directement par le jardin.

Au final : pas d'attente, zéro stress et rien que du bonheur...



Direction L'Etang des Nymphéas...

 

 

 

Dès que l'on pénètre dans cette partie du jardin, la plénitude est le maitre mot...
En arrivant on débouche sur des petits canaux, d'immenses saules pleureurs et des bambous sublimes... le ton est donné.

 

 

 

Et enfin au bout du chemin, on arrive au bassin... absolument parfait, aussi beau et magique que sur les peintures du Maitre des lieux.

 

 

 

 

 

Le lotus est une fleur que j'aime beaucoup, je l'a trouve tellement poétique et fragile... et dans cet endroit, c'est un peu l'endroit ou l'on peut en découvrir... ce bassin m'a beaucoup fait penser au bassin qui se trouvait dans la maison de Coluche lors de notre voyage en Guadeloupe...

 

 

 

 

 

 

Tout autour du bassin se trouve plus ou moins caché dans les méandres des arbres et arbustes de grands bancs... j'ai aimé m'y asseoir et penser que c'était peut-être de cet endroit là, oui celui-ci précisemment, que Monnet a peint son oeuvre... 

 

 

La végétation est luxuriante mais savamment dompté, comme si elle respectait le travail de mise en place de son auteur... la légende raconte que le jardin n'a pas du tout changé depuis que Monnet y a vécu... juste quelques aménagements pour permettre aux visiteurs de s'y promener mais rien de plus rien de moins.

Et puis enfin devant moi, le fameux pont japonais si cher à son coeur... et comme je le comprends, c'est juste splendide, comme tiré d'un conte de fées...

 

 

(En passant, je ne vous raconte pas le temps qu'il m'a fallu et la patience dont j'ai du faire preuve pour avoir une photo sans personnes dessus)

Au bout du ponton, direction sa maison et ses fameux jardin... j'avais très peur d'être déçue et que la végétation ne soit plus tellement au rendez-vous... comme j'avais tort...

Dès la première allée, on ne peut qu'être éblouie.. tant de couleurs, un travail incroyable, un lieu superbe !

 

 

 

 

 

 

Le jardin regorge de fleurs magnifiques et j'ai beaucoup aimé que le jardin soit classé par couleurs.... mauve, rose d'un côté, jaune et rouge de l'autre... comme des traits de couleurs réalisés avec un pinceau, comme une esquisse du jardin parfait...

 

 

 

 

Enfin la maison apparait... mais point de photos de l'intérieur, elles ne sont pas autorisées, je me demande d'ailleurs encore pourquoi...

 

 

Je peux cependant vous dire qu'il avait beaucoup de gout...

 

Dès que l'on pousse les portes, on se trouve dans son atelier / salon / fumoir avec des murs immenses et une hauteur de plafond improbable, une baie vitrée absolument magnifgique encadré par du lierre et de la glycine....

Je ne vous cache pas que pour ma part il ne me manquait qu'un bon roman et je filais me lover dans un des fauteuils en cuir douillet...

Les pièces s'enchainent les unes derrière les autres, les chambres, des petites pièces d'eau très mignonnes, de la dentelle et des photos partout...

Et puis les deux pièces maitresses : la cuisine et le salle à manger.

La cuisine toute de bleue vêtue et la salle à manger entièrement jaune...

Sur le site de la fondation, on y trouve des informations très intéressantes... comme si on y était..

Prenez le temps de lire, c'est fascinant.... on s'y croirait :))

 

En entrant dans la maison de Monet, le visiteur doit imaginer la maison résonnant des cavalcades des huit enfants, des allées et venues de Claude Monet entre son atelier et le jardin, l’atmosphère qui régnait dans la cuisine dès le matin quand les légumes arrivaient tout frais du potager, les retours de marché, les arrivées des amis venus de Paris…

 

Voici la vue de sa chambre :

 

 
 Au rez-de-chaussée : le « salon bleu », « l’épicerie », le salon- atelier.

La visite commence par le salon de lecture encore appelé « petit salon bleu », qui communique avec « l’épicerie » où étaient entreposés le thé, l’huile d’olive, les épices et les œufs, dans des meubles suspendus au mur.
On entre ensuite dans le premier atelier de l’artiste, où il a travaillé jusqu’en 1899. Cette pièce était ensuite devenue un salon chaleureux, où l’on prenait  le café confortablement installé dans les sièges en rotin de style anglais, parmi les objets familiers, les photographies et les toiles du maître.
Au premier étage : les appartements privés
Un premier escalier mène à l’étage qui dessert les pièces privées. D’abord la chambre de Monet où le bureau à cylindre et la commode du 18e siècle sont toujours à leur place. De nombreuses toiles de maîtres étaient alors suspendues au mur, qui ont aujourd’hui disparu et ont été remplacées par des tableaux de l’époque. Par la fenêtre de sa chambre, le peintre pouvait admirer le clos normand et profiter de son rosier grimpant favori : le Rosa ‘Mermaid’.
La visite se poursuit par le cabinet de toilette de Monet, celui d’Alice et sa chambre, qui donne sur une minuscule pièce destinée aux travaux de couture. Des nappes damassées cousues ensemble tapissent les murs des deux chambres.
Au rez-de-chaussée : la salle à manger, la cuisine

La salle à manger de la maison a été reconstituée dans ses moindres détails. Sur les murs jaunes, on peut admirer la collection d’estampes japonaises. Les meubles peints en jaune étaient alors très modernes pour l’époque. Dans les vitrines, on peut voir la vaisselle en faïence bleue, le service jaune et bleu, que Monet avait fait faire pour les jours de fête. Dans la cuisine aux carreaux bleus de Rouen, l’immense cuisinière aux multiples fourneaux et les ustensiles de cuivre semblent attendre le retour de leurs propriétaires.

 

 

 

 

 

 

Bref, vous l'aurez compris : j'ai beaucoup aimé cet endroit et je compte déjà y retourner à une autre période de l'année afin de découvrir les jardins sous un autre angle.

J'espère que les photos vous auront donné envie d'aller y jeter un petit coup d'oeil ?!

En sortant, direction le musée des impressionismes... où là encore les photos ne sont pas autorisées...

 

 

 

 

L'exposition était très intéressante et j'ai pu voir de sublimes tableaux... de plus la galerie est vraiment majestueuse et hyper moderne...

 

Et puis la photo tradition :

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lorraine 23/09/2010 20:14



Hello,


V'la la réponse: 57460 c'est le code postal de mon village de naissance où j'ai passé toute ma jeunesse. Lorraine donc je suis! J'habite en Normandie depuis 33 ans, mais Lorraine je reste.


Fait extraordinaire, la semaine dernière j'ai pu photographier Giverny au soleil couchant juste après une averse, donc personne sur le pont et  personne dans le maison...


Je te souhaite un bel automne, a beautiful automn and a happy birthday, alles gute.


Herzlich 


 



Temoicka 24/09/2010 14:21



Coucou


57460 est également le code postal de mon village de naissance ?! c'est quand même super bizarre non ?!


J'aime beaucoup la Normandie aussi d'ailleurs !


Giverny devait être à son apogée j'imagine ?!


Merci beaucoup et au plaisir



Lorraine 57460 15/09/2010 13:21



 Voici un beau blog et une très belle page sur Giverny.


Voisine et habituée des lieux, j'y fais des photos depuis près de 30 ans avec toujours le même plaisir.


Le pont japonais sans aucun touriste! Bravo pour la patience et les négociations......Plus de 400000 personnes sont allées visiter le jardin de Monet cette année.


Il faut y aller  aux différentes saisons.



Temoicka 22/09/2010 15:36



Oh merci beaucoup pour tous ces compliments ?
Pourquoi ce pseudo Lorraine 57460 ? je connais bien la lorraine :))
Pour le pont japonais, oui beaucoup de patience... mais c'est tellement beau au final que je ne regrette pas :)
Je compte bien y retourner au printemps...
Bises



clemmy 06/09/2010 09:56



C'est SUPERBE!! Tes photos sont vraiment très belles, ton récit super complet, je note cette visite pour une de nos prochaines escapades en Normandie ds la belle famille...d'autant plus qu'on a
des amis près d'Evreux donc ça doit être tt proche;) En tt cas, j'ai eu un vrai coup de coeur pour l'étang et le pont japonais!!! C'est superbe! Dommage que les photos à l'intérieur soient
interdites!! ms bon, une raison de + pour y aller!!!! et rigolote la dernière photo;)!!!! Bizzz



Temoicka 06/09/2010 17:10



Merci beaucoup :)) je ne sais jamais si mes lecteurs prennent le temps de tout lire ;)
L'Etang est vraiment magique et féerique !! et puis ce petit pont japonais donne un air désuet à la scène.. bref je suis fan !
La dernière photo est un classique chez nous, un peu ma marque de fabrique lol


bisous



July 05/09/2010 21:28



Oh comme c'est beau! J'aimerais beaucoup y aller!!



Temoicka 06/09/2010 17:06



Un endroit magique, vraiment...
Des bisous



Madeleine Miranda 05/09/2010 16:41



C'est tout joli, tes photos sont ravissantes! Bisous



Temoicka 05/09/2010 19:58



Merci beaucoup :))


Bisous