Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Preston & Child / les tigresses de Park Avenue

Toujours et encore mes lectures.... que c'est bon de lézarder au soleil et de prendre le temps...

51hMvyk9e_L__SS500_Résumé : Imaginez Sherlock Holmes... engagé dans un combat à mort... contre un frère plus malin que lui. " Mon cher Vincent, si vous lisez ces lignes, cela signifie que je n'ai pas survécu... ". L'inspecteur Pendergast du FBI est donc mort ! Et c'est d'outre-tombe qu'il confie à son ami, le lieutenant D'Agosta, la mission d'empêcher un être démoniaque de commettre le forfait suprême, l'apothéose de sa carrière criminelle. Mais comment D'Agosta pourra-t-il seul, et en sept jours, déjouer un crime dont il ignore tout ? Et comment lutter contre un adversaire supérieurement intelligent : Diogène, le propre frère de l'inspecteur ? Par chance, Aloysius Pendergast se propose de revenir du royaume des défunts pour contrecarrer les desseins de son cadet - qui lui voue une haine sans égale - et se lancer dans une danse de la mort... qui le premier quittera le bal ?

Mon avis : encore une aventure de l'inspecteur Pendergast... je ne m'en lasse pas, puisque dans la foulée j'ai enchainé avec "Le violon du diable" dont je vous parle bientôt.
Pourtant cet opus est celui que j'ai le moins aimé, peut-etre à cause justement de la présence que légère de l'inspecteur....
L’inspecteur Pendergast a disparu (voir « Le violon du diable » oui je sais je les prends dans le désordre mais je ne savais pas au début que c'était une suite) mais il a laissé une mission à son ami le lieutenant D’Agosta : celui doit trouver et arrêter le frère de l’inspecteur, qui a décidé de s’en prendre à tous ses proches et de leur faire subir des morts atroces. Diogène (le frère) est un personnage encore plus malin que Pendergast mais également fourbe, vil et redoutablement intelligent.
On y découvre ou re découvre Constance (la pupille de Pendergast), l'inspecteur D'Agosta et surtout on découvre une partie de l'inspecteur à laquelle je ne m'attendais pas : il est amoureux ! et oui sous ses airs asexués, Viola à fait sombrer son coeur dans les méandres de l'amour... ;o)
L'histoire est rondement mené, j'aime que certaines scène se déroulent au musée de NY, on s'y croirait... la fin du livre est incroyable, Diogène est vraiment fascinant et j'espère en apprendre encore plus sur lui dans les livres suivants...
Bref, les deux auteurs signent là un thriller excellent, la lecture est simple puisque les chapitres sont courts et nombreux pleins de rebondissements. Bien sûr, à mon avis, moins captivant que la « La chambre des curiosités » ou " les Croassements de la nuit" mais à lire quand même.

 

 

41uITd8kHXL__SS400_Résumé : Jeune et branchée, Julia est vendeuse chez Pelham, l'une des bijouteries les plus réputées de Manhattan. Et c'est déjà beaucoup ! Mais sa petite vie tranquille bascule le jour où Lell Pelham, la richissime héritière de la bijouterie, lui propose de devenir son bras droit. Rien que ça ! Après un rapide relookage orchestré par les amies huppées et perfides de Lell, Julia est propulsée sur le devant de la scène et devient la nouvelle coqueluche de Park Avenue. Du jour au lendemain, les portes de la jet-set s'ouvrent et la jeune femme enchaîne galas, soirées mondaines et week-end luxueux. Tout le beau monde la veut à ses côtés. A-B-S-O-L-U-M-E-N-T !Cependant, ni Julia ni ses machiavéliques bienfaitrices n'ont prévu le scandale que leur petit jeu est sur le point de provoquer...

Mon avis : un livre complètement différent de celui du dessus... on est bien loin du thriller mais plus dans un état d'esprit Gossip Girl...
Un vrai coup de coeur pour ce petit livre, tout léger... je suis tombée en quelques pages sous le charme de Julia, pauvre petit mouton devant la tigresse Lell...
On découvre petit à petit le monde sournois et bling bling des petites filles riches de Park Avenue, on apprend avec Julia les choses à faire et à ne pas faire... et même si la fin est cousue de fils blancs (j'aime cette expression en ce moment), j'ai aimé beaucoup beaucoup beaucoup ;o)
Pas une page sans qu'une marque de luxe ne soit citée, pas une page sans une nouvelle vacherie entre meilleures amies ;o)
Je vous le conseille vraiment si vous aimez tous ces livres de filles à ragots ;o) si vous cherchez la spiritualité, passez votre chemin ;o)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article