Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Québec / Canada

Pour notre seconde journée, nous avons décidé de nous rendre à Québec ville !! je trépignais d'impatience d'enfin découvrir la fameuse capitale nationale du Québec.

C’est une petite ville toute jolie et on se croirait un peu dans certaines villes fortifiées en France, l’espace d’un instant je me suis crû à Saint-Malo et pourtant non ! je pense que Saint-Malo n’a jamais vu autant de neige.

Notre chalet se trouvait à environ 30km du centre ville  et nous avons rapidement trouvé un parking sympa (7$ la journée) avec un accès direct sur les Plaines d’Abraham qui donnent sur le Saint Laurent et qui sont l’une des constituantes avec le parc des Braves, du parc des Champs de Bataille, formant un parc national à Québec juste en dehors des fortifications de la ville.

Cet endroit c’est un peu le Central Park de NY ou le Hyde Park de Londres.

Avec les tonnes de neige et surtout seule devant cette immensité, on prend encore plus l’ampleur de la quantité incroyable de neige qui s’amoncelle ici.

Tout est blanc à perte de vue, c’est calme et complètement dépeuplé, on est pourtant en plein centre d’une grande ville ! c’est juste bluffant !

 

 

 

 

 

 

 

En sortant de la plaine, direction le cœur du vieux-Québec, qui comme son nom l’indique est la partie la plus vieille de la ville entourée de remparts qui en font le tour sur environ 4,6 km. Québec est ainsi la seule ville encore fortifiée en Amérique du nord et inscrite dans la foulée au patrimoine mondial de l’Unesco (Merci Wikipédia).

C’est très très agréable de s’y promener et il y vraiment des tas d’endroits à voir et à visiter.

 

 

Dès notre arrivée (et sans le vouloir je dois bien l’avouer), je suis tombée nez à nez avec le Couvent des Ursulines.

 

 


L'histoire du couvent des Ursulines de Québec commence avec l'arrivée des premières Ursulines en Nouvelle-France le 1er août 1639.

C'est la nonne, Marie de l'Incarnation, missionnaire des Ursulines aidé par une riche veuve venue sur le même navire, Marie-Madeline de Chauvigny de la Peltrie qui fondent le couvent des Ursulines cette année là. Après trois années passées dans la Basse-Ville de Québec, les religieuses déplacèrent leur couvent sur le terrain qu'elles occupent encore, cédé par la Compagnie de la Nouvelle-France.
Leurs premiers élèves étaient des filles amérindiennes, avec qui elles eurent de meilleurs résultats et de réussites qu'avec les Jésuites et les jeunes garçons amérindiens.
Le premier couvent brûla en 1650, mais fut bientôt reconstruit.
Le missionnaire Jérôme Lalemant, qui évangélisa les Hurons, établit des règles de fonctionnement pour l'institution religieuse.
La première célébration de la fête du Nouveau Monde eut lieu dans le couvent le 18 juin 1700.
Le registre de la Confrérie du Sacré-Cœur débute en 1716. Le pape Clement XI l'a enrichie d'indulgences en 1718.
Le couvent a subi le siège et le bombardement de Québec en 1690, et un second siège par James Wolfe en 1759. Après la bataille du 13 septembre 1759, au terme de laquelle la garnison de Québec se rendit à l'armée de Wolfe, le gouverneur français, Montcalm, tué pendant les combats, fut enterré la nuit dans la chapelle du couvent.
Le premier gouverneur anglais, Murray, a utilisé une partie du monastère comme quartier général. Les gouverneurs et les vice-rois, et anglais et français, furent toujours respectueux envers l'institution.
Le couvent des Ursulines de Québec est reconnu comme patrimoine de l'Unesco. Il renferme de nos jours une chapelle et un musée. Depuis 2010, l'école des Ursulines de Québec accueille aussi des garçons.

Dans les rues, il y a peu de monde et vu le froid qu'il fait je ne peux que les comprendre !
Au détour d'une rue, un trottoir est barricadé et du toit tombe de la glace et de la neige ! nous avons alors aperçu de nombreuses personnes perchées en hauteur en train de déneiger, d'ôter la glace afin de soulager les charpentes, les gouttières et bien sûr les toits.

 

 


La ville est surplombée par le magnifique Château-Hôtel de Frontenac...

 

 

Et oui à mon désespoir, le Château n'est en réalité qu'un hôtel, certes superbe mais absolument rien d'historique, ou devrais je dire si peu d'histoire !!!


Le Château Frontenac est un des premiers d'une longue série d'hôtels style « château » construit pour la compagnie ferroviaire Canadien Pacifique, selon les plans de l'architecte américain Bruce Price à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle. Il ouvrit ses portes en 1893. La société ferroviaire a cherché à encourager le tourisme de luxe et à transporter les voyageurs bien nantis dans ses trains. Le Château Frontenac est un « frère » du Château Lac Louise sur la rive du lac homonyme en Alberta. Son architecture s'inspire des châteaux érigés en France durant la Renaissance.

Le Château Frontenac fut nommé ainsi en l'honneur de Louis de Buade, comte de Frontenac, qui fut gouverneur de Nouvelle-France de 1672 à 1682 et de 1689 à 1698. Le château a été construit non loin du lieu historique de la citadelle de Québec, à l'emplacement de l'ancien château Haldimand et à côté de la terrasse Dufferin recouvrant le site archéologique du fort et du château Saint-Louis. Durant le XXe siècle, le château Frontenac a subi plusieurs transformations dont la plus importante fut l'ajout, en 1926, de la tour qui est au milieu du Château et qui lui donne sa silhouette si familière. Ce sont les architectes Maxwell qui en sont les maîtres d'œuvre. Maurice Duplessis y a vécu pendant qu'il était premier ministre du Québec.

La conférence de Québec de 1943 à laquelle Winston Churchill et Franklin D. Roosevelt ont discuté de stratégie pour la Seconde Guerre mondiale a été tenue à la Citadelle tandis qu'une grande partie du personnel restait tout près, au Château Frontenac (William Lyon Mackenzie King a été invité à quelques réunions par courtoisie envers le Canada). Il est maintenant exploité et dirigé par la compagnie hôtelière Fairmont.

Le Château Frontenac porte l'épithète d'« Hôtel le plus photographié dans le monde ». Il est aussi un des monuments les plus associés avec la ville de Québec et le Québec dans son ensemble.

 

canada-0291.JPG

 

Au RDC, nous faisons une petite halte au Starbucks du coin pour déguster un latte au chocolat blanc (une tuerie) et nous prenons nos places pour faire la visite du Château (laissez moi rêver) réalisée par un personnage en tenue de l'époque.

La visite ne débute que quelques heures plus tard, direction donc la ville et surtout la Basilique-Cathédrale Notre Dame de Québec.

 

 

canada-0200.JPG

 

Sur le coup, je suis passée devant sans l'a remarquer ! un peu déçue même de son aspect extérieur, surtout après cette de Saint-Anne... mais rassurez vous, l'intérieur est vraiment superbe !

 

C’est l’église primatiale du Canada et le siège de l’archidiocèse de Québec, le plus ancien siège diocésain au nord du Mexique. C’est aussi l’église de la plus vieille paroisse d’Amérique du Nord. Elle est la première église à être élevée au rang de basilique mineure par le pape Pie IX en 1874.

Construite une première fois en 1647, la cathédrale fut détruite deux fois : elle est ravagée par le bombardement des Britanniques lors du siège de Québec de 1759 et est reconstruite quelques années plus tard. Le 22 décembre 1922, l’église est à nouveau touchée par un incendie. On débute la restauration et la construction de l’église actuelle dès 1923. Les travaux sont terminés en 1930.

Quatre gouverneurs de la Nouvelle-France sont enterrés dans la crypte située sous la basilique-cathédrale :

 

canada-0216.JPGcanada-0210.JPG

  • Louis de Buade (1622 † 1698), comte de Palluau et de Frontenac, gouverneur de 1672 à 1682 et de 1689 à sa mort ;
  • Louis-Hector chevalier de Callières (1648 † 1703), gouverneur de 1699 à 1703 ;
  • Jacques-Pierre de Taffanel de La Jonquière (1685 † 1752), marquis de la Jonquière, gouverneur de 1749 à 1752 ;
  • Philippe de Rigaud de Vaudreuil (1643 † 1725), marquis de Vaudreuil, gouverneur de 1703 à 1714 et de 1716 à 1725.

Les évêques de Québec sont aussi inhumés dans la crypte. Le premier évêque de la Nouvelle-France, Mgr de Laval (en poste de 1674 à 1688), repose à l’intérieur de la basilique-cathédrale.

 

Dès mon entrée dans les lieux, j'ai été interpellé par cette immense coupelle baldaquin en or qui trône fièrement sur l'autel.

 

 

canada-0204.JPG

 

canada-0205.JPG

 

Comme tous les lieux de culte que j'ai pû voir et visiter au Québec, l'endroit est propre, bien chaud et surtout il y a partout des tas de chandelles et autres petites bougies, nimbant les lieux d'une lueur surréaliste.

 

 

 canada-0218.JPG

 

Nous avons encore une fois croisé des petites dames poussant des chariots ravivant les flammes à droite et à gauche, nettoyant inlassablement...

Après avoir remis nos gants et nos bonnets, nous avons pris la direction de la rue Champlain et surtout du Château de Frontenac pour notre visite de l'édifice...

 

La suite bientôt...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

melodie 18/04/2011 21:59



c'est super beau !


je vais peut-être habiter à trois-rivières septembre prochain pour mes études, ça donne vraiment envie !



Temoicka 04/05/2011 09:29



Mais quelle chance énorme tu as !!!!
Québec est vraiment un endroit magique !!! la contrée pas la ville (quoi que lol)
J'espère y retourner au plus vite, genre septembre octobre afin de découvrir le pays sous un autre angle...


au plaisir et bon courage



Aurélie 11/04/2011 14:06



C'est vrai qu'il y a des airs de St Malo! C'est magnifique en tous cas. J(attends la suite avec beaucoup d'impatience!


Bises!



Temoicka 12/04/2011 21:53



La suite arrive bientôt !! je ne veux pas bacler mes articles et vous donner envie d'aller vous perdre là-bas !
Des bisous



Chicky Poo 07/04/2011 08:27



Par cette chaleur étouffante (oui, j'ai du mal avec la chaleur, 24°c c'est mon maximum...) la neige me fait drôlement envie !!! =)



Temoicka 12/04/2011 21:46



Je dois avouer qu'hormis en Guadeloupe je ne suis pas chaleur non plus :o)
Des bises



My Little Discoveries 07/04/2011 00:19



Ca m'a l'air très chouette Québec! Mais toute cette neige, ça donne froid ;o)



Temoicka 12/04/2011 21:45



Oui c'est vraiment superbe !!!
On a pas eu si froid au final, mais il faut bien se couvrir !!!!!
Bisous



Ines 06/04/2011 20:12



Ah ben je savais pas du tout que le chateau de frontenac était en réalité un hotel...Sinon c'est ahurissant en effet toute cette neige dans les 1eres photos et on est à milles lieux de
s'imaginer que l'on est en plein ville!!! L'intérieur de lacathédrale est sublime et j'adore une nouvelle fois ta photo des bougies...Vivement la suite



Temoicka 12/04/2011 21:34



Et oui, le château si majestueux n'est rien qu'un hotel, bon d'accord un chouette hotel mais quand meme !
Je garde un souvenir incroyable des 1ères photos ! comme perdu au milieu du bout du monde :o)
Merci en tout cas ! des bises