Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un petit film pour ce week-end ?! 127h contre Rien à déclarer

Synopsis : Le 26 avril 2003, Aron Ralston, jeune homme de vingt-sept ans, se met en route pour une randonnée dans les gorges de l’Utah.
Il est seul et n’a prévenu personne de son excursion. Alpiniste expérimenté, il collectionne les plus beaux sommets de la région.
Pourtant, au fin fond d’un canyon reculé, l’impensable survient : au-dessus de lui un rocher se détache et emprisonne son bras dans le mur de rocaille. Le voilà pris au piège, menacé de déshydratation et d’hypothermie, en proie à des hallucinations…
Il parle à son ex petite amie, sa famille, et se demande si les deux filles qu’il a rencontrées dans le canyon juste avant son accident seront les dernières.
Cinq jours plus tard, comprenant que les secours n’arriveront pas, il va devoir prendre la plus grave décision de son existence...

Mon avis : quand un film de Danny Boyle sort c’est un peu comme un ovni dans le cinéma, je m’attends à tout et je m’attends surtout à être scotchée dans mon fauteuil… peut-être que cette fois ci j’en attendais trop ?!
Ce film c’est un peu la descente aux enfers d’Aron Ralston, sauf que son enfer à lui c’est un canyon dans les gorges de l’Utah. A la limite de « Into the Wild » pour les paysages et de « Burried » pour le côté enfermement, 127 heures sait nous tenir en haleine, malgré le peu de personnages et le peu d’espace.
La 1ère partie du film, nous fait découvrir un jeune homme drôle, qui aime la vie et le risque, les grands espaces et surtout qui aime par-dessus tout sa liberté. On s’attache très vite à ce personnage.
La tension est présente tout au long du film et comme tout le monde je crois, je connaissais l’histoire avant d’aller le voir, du coup j’attendais encore et encore ce fameux rocher qui tombe sur lui et qui le retient par le bras dans sa crevasse…
La seconde partie est bien sûr plus triste et sanglante mais au final pas tant que ça (j’ai longtemps hésité à aller le voir ou pas, de peur d’être dégoutée et au final, franchement ça va, les images sont regardables).
Je l’ai vu en VO et je pense que ça rajoute de la richesse à ce film. On souffre avec lui, on se voit mourir avec lui et enfin on se demande si nous aurions fais le même choix (se couper le bras) plutôt que de se laisser mourir… quel courage, vraiment je pense que je n’en aurais pas été capable.
Cependant, j’ai regretté certaines langueurs, notamment dans ses flashbacks mais qui sont globalement rattrapés par le côté aventure.  
James Franco est épatant de vérité, il maitrise parfaitement son rôle. J’espère d’ailleurs que ce rôle va lui valoir d’être enfin estimé.
Pour ma part, c’est un film à voir, au moins une fois mais je pense que toute la pub qui a été faite autour a un peu cassé la surprise de l’acte… mais ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dis : il mérite largement son Oscar dimanche :op
Ce film est une belle leçon d’espoir, à la fois une expérience humaine et inhumaine surtout lorsque l’on sait dès le départ que c’est une histoire vraie.

 

 

 

Synopsis : 1er janvier 1993 : passage à l’Europe. Deux douaniers, l’un belge, l’autre français, apprennent la disparition prochaine de leur poste frontière situé dans la commune de Courquain France et Koorkin Belgique.
Francophobe de père en fils et douanier belge trop zélé, Ruben Vandevoorde (Benoît Poelvoorde) se voit contraint et forcé d’inaugurer la première brigade volante mixte franco-belge.
Son collègue français, Mathias Ducatel (Dany Boon), considéré par Ruben comme son ennemi de toujours, est secrètement amoureux de sa soeur. Il surprend tout le monde en acceptant de devenir le co-équipier de Vandevoorde et sillonner avec lui les routes de campagnes frontalières à bord d’une 4L d’interception des douanes internationales.

Mon avis : et voilà comment ce genre de films me fait dire que décidément nous ne sommes pas très doués pour faire du cinéma et à mon grand désarroi... oh bien sûr loin de moi l'idée de dire que nous ne faisons que des navets mais là quand même on atteind des sommets !!!!
Bienvenue chez les chtits m'avait bien fait rire... enfin pas de là à me faire des crampes mais bon... et là dès les premières minutes c'est le drame ... Poelvoorde me sort par les yeux, Boon est un gentil nigaud, François Damien est affligeant autant par son jeu que pour son rôle, bref... que dire !!! 
L'humour est plus que "beauf" et hormis le passage avec la 4L tunning qui m'a fait doucement sourire mais uniquement à cause de ma vie perso,
  je n'ai rien trouvé de marrant.
L'histoire est plate, on voit arriver la fin a des kms à la ronde et franchement peut on réellement croire à une telle rivalité entre les belges et les français, c'est pathétique !
Au final, ce film a été extrêmement médiatisé mais plus à cause du réalisateur prestigieux (Dany Boon lol) que grâce à sa valeur.
Passez votre chemin, il n'y a rien à voir...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Chicky Poo 27/02/2011 22:30



Eh bien maintenant il ne m'en reste plus que six vu que je suis allée voir "Requiem pour une tueuse" cet après-midi.


- Gnomeo et Juliette
- Last night
- Sex friends
- Le discour d'un roi
- Tron
- Les femmes du sixième étage


Je fais mes critiques sur ce blog : http://criticshollow.hautetfort.com/ et j'y note aussi les prochains films que je vais aller voir... =)



Temoicka 01/03/2011 17:41



Whaouuu quelle belle liste !
Le discours d'un roi est juste fabuleux, c'est mon coeur de coeur de ce début d'année !
Des bises



My little discoveries 26/02/2011 23:57



Moi aussi j'avais bien aimé 127 heures, surtout parce que l'histoire de base est très très forte! En effet on se demande comment on réagirait dans la même situation... Mais ce qui m'a bluffée
également, c'est la fin après la sortie du fameux trou... Car il était loin d'être sorti d'affaire!!!! 



Temoicka 27/02/2011 19:40



Je me suis dis la même chose quand il est sorti du trou... son périple et son parcours est encore si long !!!
Je ne sais pas mais pas du tout comment je régirais mais je ne pense pas que je pourrais faire preuve d'autant de courage !
Bises



Chicky Poo 26/02/2011 18:37



Aucun des deux ne m'intéresse, même si j'ai entendu beaucoup de bien de 127h. Je ne me sens pas tentée par l'histoire... Par contre j'ai 7 films à aller voir histoire de rattraper mon retard
accumulé lors de cette semaine de vacances loin de mon cinéma !! =)



Temoicka 27/02/2011 19:39



7 films ?! non tu plaisantes !! quoi donc ?!


des bises



Aurélie 26/02/2011 10:52



Je ne suis aps du tout étonnée pour le film de Boon. Par contre, je suis très curieuse de voir celui de Boyle afin de me faire une idée!


Bisous, bon weekend!



Temoicka 27/02/2011 19:37



Pour Dany Boon.. pffff le pauvre, plus les jours passent plus mon sentiment est désastreux !
127 heures.. disons que c'est conceptuel, tu me diras ce que tu en as pensé :o)


bises