Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Visite chez les indiens Hurons / Canada

Voilà un endroit que je voulais absolument visiter : peu m'importait le temps, le nombre de kms et le reste, je ne voulais manquer pour rien au monde une réserve indienne...

Au final quelle chance puisque la réserve se trouvait à environ 20km de notre joli home sweet home.

 

Que je vous situe un peu l'endroit et le contexte...

 

Indiens 0429

 

Wendake est une réserve indienne huronne-wendate du Québec, située dans la région administrative de la Capitale-Nationale du Québec. La communauté est enclavée par la ville de Québec aux limites du quartier Loretteville. La réserve, anciennement appelée Village-Huron ou Village-des-Hurons, est d'une superficie de 1,1 km2 et est traversée par la rivière Saint-Charles dont le nom wendat est « Akiawenrahk », «Là où il y a du poisson» en wendat.

Wendake fut nommée « Capitale culturelle du Canada » en 2007. Elle est l'une des communautés autochtones du Québec les plus dynamiques culturellement ainsi qu'économiquement et abrite de nombreuses entreprises florissantes qui emploient les gens de la communauté et aussi de l'extérieur de celle-ci.

Le recensement de 2001 y dénombre 1 555 habitants

 

Indiens 0416

 

La communauté est constituée de deux parties, le Vieux-Wendake au sud et la nouvelle partie au nord. Le Vieux-Wendake abrite les anciennes maisons, certaines datant d'autour de 300 ans, de petites boutiques d'artisanats, des restaurants, des blocs d'habitation et la plupart des lieux touristiques. Fait selon un ancien concept wendat, l'urbanisme du vieux peut paraître bizarre à celui qui y met les pieds pour la première fois. La nouvelle partie est faite selon un concept nord-américain; elle abrite des bungalows de style années 1970, des maisons modernes, des commerces et des industries.

« Wendake » signifie « chez les Wendats ». Alors qu'ils habitaient dans la région des Grands Lacs, les hurons étaient appelé Wendats qui signifie « les habitants de l'île ou de la péninsule ».

 

La communauté fut fondée en 1697 et a donc fêté ses 300 ans d'existence en 1997. Les Hurons de Lorette, désignés aujourd’hui comme les Hurons-Wendat de Wendake, sont principalement originaires de la baie Géorgienne, située au sud-est du lac Huron en Ontario, où était située leur aire principale de population.

Au XVIIe siècle, cette confédération de peuples de langue « iroquoienne » occupe un vaste territoire allant de l’Ontario à Stadaconé (aujourd'hui la ville de Québec). Semi-sédentaires, les communautés wendates déménagent environ tous les 15 ans, lorsque le sol s'est appauvri. Au zénith de la Confédération wendate, au XVIIe siècle, ce peuple contrôle un immense réseau commercial s'étendant en Amérique du Nord-Est. Ils pratiquent l'agriculture, mais également la chasse, la pêche et la cueillette. Leur alimentation est principalement basée sur la culture de la courge, du maïs et du haricot.

 

À la tête de Wendake est le Conseil de bande de la Nation Huronne-Wendat. Le conseil est dirigé par un Grand Chef et six petits chefs. Le conseil de bande s'occupe de plusieurs dossiers : l'éducation, la santé, les loisirs, la voirie, les personnes âgées, les jeunes, les territoires, le secteur économique, le logement et autres.

Il est aussi en charge d'un territoire sauvage de 397 km2 que l'on appelle le secteur Tourilli. Ce territoire fait partie de la réserve faunique des Laurentides et est donc protégé.

Les Hurons-Wendats négocient avec les gouvernements du Québec et du Canada pour avoir une plus grande superficie de territoire habitable. Il y une grande difficulté au niveau du logement. La réserve ne faisant que 1,1 km2, la densité de population y est très grande.

Selon les dernières politiques du Conseil de la Nation Wendat, Wendake est le chef lieu du territoire national, le Nionwentsïo, «Notre magnifique territoire» en langue wendat.

 

Naturellement, le peuple s'est sédentarisé et n'habite plus dans des teepees comme dans Pocahontas (ah culture quand tu nous tiens ...).

 

Nous avons donc visité un village huron reconstitué et histoire de bien faire les choses avec un guide rien que pour nous (notre guide ressemblait d'ailleurs à Pocahontas) ! Il était tombé tellement de neige dans la nuit que peu de touristes osaient prendre la route, mais pour notre part c'était encore plus fun de visiter cet endroit sous la neige...

 

Dès l'entrée, le ton est donné...

 

Indiens 0467

 

Indiens 0469

 

Indiens 0440

 

Indiens 0463

 

Les attrapeurs de rêves cotoient les totems et autres divinitées du peuple huron... le folklore est ici bien représenté, on s'y croirait presque !!!

Nous avons donc emprunté un parcours au milieu de ce qu'était un vrai village indien à l'époque sous une neige ininterrompue rendant l'endroit encore plus magique et mystique.

Direction donc différents petits teepees : le fumoir pour faire sécher la viande et le poisson 

 

Indiens 0426

 

... la hutte de sudation d'où l'on ne ressortait qu'après être entré en communion avec les esprits et y avoir reçu un message personnel. Notre guide nous a expliqué qu'il y faisait tellement chaud, qu'au bout d'un moment l'esprit divague et la personne entrait comme en transe. Certains y voient un message des esprits les plus cartésiens y voient juste une réaction du corps à la chaleur.

 

Indiens 0442

 

... le teepee familial : on y mange, on y dort, on y habite avec les enfants, les parents, les anciens... tout le monde cohabite autour d'un même feu. L'habitation quoi que rudimentaire, est bien équipée et organisée.

 

Indiens-0468.JPG

 

Indiens 0420

 

Indiens 0423

 

Indiens 0424

 

Indiens 0445

 

Indiens 0449

 

Cette dernière série de photos n'est pas une réussite mais j'aime à croire que les veloutes blanches que l'on distingue sont des esprits indiens qui trainaient dans le coin à ce moment là :) oui oui je me soigne rassurez-vous !

 

Indiens 0443

 

Indiens 0446

 

... la hutte de fabrication et du travail où les indiens construisaient leurs barques et leurs raquettes bien plus rudimentaires que les nôtres.

Indiens 0433

 

Indiens 0434

 

Indiens 0428

 

Tout au long de la promenade, je suis tombée en adoration devant quelques petites citations des grands chefs hurons :

 

Indiens 0435

 

Indiens 0436

 

Indiens 0455

 

Une fois la visite terminée, direction le restaurant de la réserve "le Nek8arre" pour déguster un repas typique

La salle était vide comme vous pouvez le constater et la neige grimpait jusqu'en haut des fenêtres.. un truc de dingue, je n'avais jamais vu ça !

 

 

Indiens 0471

 

Le menu n'est pas mis en place à l'avance mais il se fait selon les arrivages de la chasse et surtout des denrées de la saison en cours.

 

Au menu pour nous :

 

Pour commencer un potage aux graines de tournesol et ses petits pains home made aux mais.

 

Indiens 0470

 

Une soupe excellente et surtout très agréable par ce froid canadien. Les petits pains étaient délicieux, encore un peu chaud et bien moelleux.

Ensuite nous avons eu un bourguignon de bison avec du riz sauvage et des haricots verts et jaunes.

 

Indiens 0478

 

Rien que d'y penser j'en ai l'eau à la bouche :) un vrai bonheur ! une cuisson parfaite, une viande fondante et un riz bien croquant.

 

Pour terminer, arrive enfin le dessert.. et comme on est bien au Canada, ce sera donc un moelleux à la vanille et son coulis au sirop d'érable... accompagné d'une infusion maison à la menthe sauvage.

 

Indiens 0480

 

Pour tout vous dire, hormis nos brunchs maison que nous avons réalisé là-bas, ce repas est sans aucun doute celui que j'ai préféré... autant grâce au cadre, qu'à l'accueil et aux petits conseils que nous avons eu qu'à cause de la nourriture absolument excellente que nous avons pû goûter.

 

En sortant repu, direction la boutique de la réserver, histoire de faire quelques achats et surtout de profiter  d'un des seuls endroits ou il n'y a pas de taxes à ajouter.

 

Indiens 0418

 

J'ai enfin pû m'acheter mon attrapeur de rêves, le choisir et surtout je suis certaine qu'il a été fabriqué dans les règles de l'art  par les indiens de cette partie du Canada et non par un petit chinois dans une cave.

 

La visite prend fin et c'est sous l'oeil des panneaux routiers hurons que nous quittons les lieux...

 

Indiens 0483

 

Indiens 0484

 

Pour la prochaine partie de notre trip, je vous emmène faire une ballade en moto neige et rencontrer des chiens de traineaux à croquer :)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

My Little Discoveries 16/06/2011 00:05



Encore une chouette visite!


J'aime bien la première citation que tu as photographié et le repas a l'air très bon...;o)



Temoicka 21/06/2011 11:01



Oui un vrai bon moment :)
Les citations avaient encore plus de sens là-bas, au milieu d'un teepee et sur une peau de bête :)
Oh le repas.. rien que d'y repenser : je bave !


des bises



Aurélie 15/06/2011 13:30



C'est domage vu la quantité de neige vous n'avez pas pu profiter à 100% de l'extéroeiur. Mais cette visite a l'air très intéressante, c'est toujours bon de découvrir de nouvelles choses!


Des bisous!



Temoicka 21/06/2011 11:00



Coucou
Et bien pour tout avouer j'ai trouvé ça beaucoup plus agréable de voir cet endroit avec la neige donc avec beaucoup moins de monde ! et le plus magique était bien à l'abris dans les teepees
:)
Cependant, j'avoue que je planifie déjà un trip dans cette partie au mois de septembre ou octobre.. je suis certaine d'être encore une autre fois ensorcelée par le Québec.


des bisous



Faustine 15/06/2011 13:07



Merci une nouvelle fois pour la balade. Toute cette neige me fait finalement du bien avec la chaleur qu'il fait dehors :-)



Temoicka 21/06/2011 10:58



C'est moi qui te remercie :)
Ah il est vrai que la neige fait un bien fou avec la chaleur du mois de juin ! enfin tu me diras, ici c'est plutôt la fête à la grenouille !


des bises